Questions mythiques

Votre question :

Je désire plus que tout vivre dans l’harmonie mais je ne compte plus les conflits ni les gens qui ont un problème avec moi. Du plus loin que je me souvienne, je vais avoir 60 ans, je vis dans une ambiance agressive. C’était ainsi avec mes parents. Ce le fut avec mon ex mari et ça l’est encore avec mon compagnon actuel.

Les disputes sont quotidiennes. Chacun de mes mots est repris et discuté. Je n’utilise apparemment jamais les bons mots, et je n’en reviens pas d’une telle perte de temps et d’énergie car il faut argumenter toujours, pour tout et pour rien.

 

En plus, quand monsieur est à bout d’argument parce que je lui réponds, il gronde et devient menaçant. J’ai déjà appelé la police et je ne crois pas qu’il oserait me brutaliser, mais je suis perplexe : je voudrais rompre, il ne veut pas.

Notre entente dit-il est plus profonde que notre mésentente et c’est vrai que nous avons des moments normaux, quand nous sommes hors de l’appartement. Nous parlons alors normalement en partageant un repas.

 Il semble que nous ayons une vie publique et une vie privée (de tendresse). 
Je me sens ambivalente parce que je trouve que vivre seule, c’est plus difficile que vivre à deux et…parce que vivre avec lui, c’est plus difficile que vivre seule.


Il vaut mieux être seule que mal accompagnée, je sais, mais je n’arrive pas à le mettre dehors. Je me sens impuissante.

Aujourd’hui, je recevais ma petite fille de 3 ans et demi et, dans l’ascenseur, comme elle pleurait et qu’elle ne l’écoutait pas, il lui a donné deux claques sur la tête.
Comme je lui disais qu’il n’avait pas le droit de la toucher, il m’a répondu que je devais me taire car ce qu’elle cherchait (!) c’était de nous diviser.
Je suis curieuse de savoir si un mythe peut m’aider, en tout cas, j’ai besoin d’aide.

 

La réponse des mythes :

GUENIEVRE a répondu à votre appel mais je n’ai pas compris tout de suite pourquoi. Pensant que je n’avais pas été assez concentrée, j’ai fait appel à un autre Archétype, celui qui suit. J'ai alors compris comment ils s’emboitaient. Guenièvre est la femme du roi Arthur, celui qui avait pu sortir l’épée Excalibur de son rocher et avait lancé la quête du Graal. Arthur tombe amoureux de Guenièvre et l’épouse. Mais, juste avant le mariage elle rencontre le chevalier Lancelot et ils tombent éperdument amoureux l’un de l’autre. Elle se marie malgré tout avec Arthur mais ses pensées  resteront toujours tournées vers Lancelot. C’est donc une femme qui n’est jamais vraiment présente dans son couple. Vers quoi sont tournées vos pensées ? Cela ne veut pas dire que vous avez un amour caché ou même un amant mais quelque chose aspire puissamment votre attention, même lorsque vous étiez avec votre premier mari. Cet espace vide dans votre relation de couple créé un déséquilibre, un non alignement qui va générer une ambiance électrique, agressive. Voyons maintenant vers quoi votre énergie est aspirée.

 

Le deuxième mythe à répondre à votre appel est :

L’ARCHANGE RAPHAEL et TOBIE

 

Pour répondre à votre demande, les Archétypes ont plongé dans les profondeurs.

Tobie est un vieil homme qui, sentant la mort venir, demande à son fils – qui s’appelle Tobie également – d’aller rendre une dette qu’il a contracté il y a bien longtemps avec une personne qui habite très loin de chez lui. Alors que le jeune Tobie était sur le point de partir, un voyageur se présente. Il dit aller au même endroit. Les deux hommes partent ensemble. Le voyageur est en fait l’Archange Raphaël qui va veiller sur le jeune Tobie pendant tout son voyage, le protéger, le conseiller. Il finira par aller remettre lui-même la dette du vieux Tobie à son créancier, le jeune Tobie ayant trouvé femme. Il le reprendra au retour et ils rentreront tous les trois chez le vieux Tobie qui grâce aux conseils de Raphaël, retrouvera la vue et vivra encore de longues années. Vous pouvez lire cette histoire dans l’Ancien Testament de la Bible.

 

Cette colère, cette agressivité ne vous appartient donc pas véritablement, elle est un poids transmis par votre lignée. Il s’agit d’une dette qui n’a pas été honorée. Vous avez le devoir de la purger (sinon vos enfants et petits-enfants en porteraient le fardeau tôt ou tard).

 

Comment savoir de quoi il s’agit ? C’est presque impossible. L’histoire de Tobie nous montre que vous n’avez pas à rechercher le pourquoi du comment : le jeune Tobie ne demande pas à son père d’où vient cette dette et à quoi elle a servi, il se met en chemin, tout simplement.

 

Je vous propose donc de vous mettre vous aussi en chemin, en conscience, avec l’objectif de remettre cette dette, c’est-à-dire d’accepter d’aller vers, de prendre la résolution profonde  de régler cette affaire. Raphaël est l’Archange de la part inaccessible, c’est-à-dire qu’il peut pénétrer dans des zones (de l’inconscient) où l’humain ne peut aller. Il va vous accompagner et finira le travail. Comme le jeune Tobie, allez-y en confiance, vous serez soutenue, protégée, conseillée. Restez attentive à tout ce qui se présente en vous et dans la vie de tous les jours.


Votre question :

Le grand projet qui nous animent en ce moment  est d’accueillir une âme dans notre vie mais je sens une dualité entre la maman au foyer qui s’occupe de son enfant et la femme d’affaires. Je n’arrive pas trop à savoir ce que je veux. Je sens que ça me gêne de confier l’enfant à une autre personne et en même temps je ne me sens pas prête à perdre mon indépendance financière (même si elle est minime pour l’instant) ainsi que ma carrière professionnelle.

 

Hier en voyant les mamans rentrer de l’école avec leurs enfants à 16h30, j’ai eu une sensation très désagréable, négative, une grosse peur est montée. Ça m’a donné une impression de sacrifice, de dépendance, perte de liberté… Je suis rentrée à la maison en ayant presque plus envie de vivre cette expérience de parent. Pourtant l’âme de l’enfant est déjà bien présente dans notre vie et il semble clair que c’est le chemin.

 

J’aimerai transformer ces croyances qui obscurcissent et font monter des peurs, pour savoir vraiment quelle route prendre.

 

 

La réponse des mythes :

L’Archétype qui a répondu à votre appel  est :

CERBERE

Cerbère est le chien à trois ou mille têtes qui garde les enfers grecques. Il ne faut pas se laisser rebuter par son aspect terrible et l’endroit qu’il garde. En fait, il agit comme un dragon dans son antre, et chacun sait qu’un dragon garde toujours un trésor. Une partie de vous (un trésor magnifique) dort dans une zone inaccessible de votre inconscient et ne peut en sortir car le gardien du seuil lui fait obstacle. Cerbère ce sont toutes vos peurs, vos contradictions, les volontés non alignées de l’égo.

 

Cerbère n’a pas d’état d’âme, il fait son travail de gardien, c’est tout. Quand Cerbère se présente j’appelle toujours un autre Archétype pour accompagner la personne, et c’est Orphée qui est venu ! Orphée dont le chant enchante le monde, un chant de l’âme d’une beauté extraordinaire et qui a déjà fait une descente aux enfers pour aller y rechercher Eurydice, la femme qu’il aimait. Sa voix si belle a amadoué Hadès, le dieu des enfers et il a laissé repartir la belle Eurydice. Cependant, le mythe d’Orphée et d’Eurydice comporte un avertissement : Hadès accepte de rendre Eurydice mais à condition qu’Orphée ne se retourne pas vers Eurydice sur le chemin du retour, tant qu’ils ne sont pas revenu dans le monde des vivants. Cela veut dire qu’il faut faire confiance, ce trésor magnifique va entamer sa remontée vers votre conscience, c’est absolument certain, il ne faut pas se retourner vers lui sans cesse pour voir où il en est. Ce que vous avez à faire, c’est juste regarder devant vous et avancer. Autre petit détail : Cerbère aime les gâteaux au miel, comme il s’agit de quelque chose qui doit se passer dans votre corps, mangez-en !


Votre question :

Je vis seul et souhaite trouver l’âme sœur, mais ce n’est pas facile. Pouvez-vous m’aider ? Merci.

L’Archétype qui a répondu à votre appel est :

LA JÉRUSALEM CÉLESTE

 

Les Archétypes sont très pédagogues : le premier Archétype à venir à votre aide est « La Jérusalem Céleste ». C’est la cité parfaite, la patrie de Yahvé, « celui qui est », l’inaltérable cité des anges et des élus, celle qui descendra du ciel à la fin des temps. Cela veut dire que votre vision de l’âme sœur est si parfaite, si immatérielle qu’elle ne parvient pas à s’incarner. L’âme sœur  ne peut descendre jusqu’à vous dans la matière, elle reste dans vos pensées, dans vos rêves. Pour des raisons qui vous appartiennent, vous avez relégué ce désir légitime dans les limbes. Ce constat étant fait, j’ai appelé un autre Archétype pour faire descendre la Jérusalem Céleste, et devinez qui a répondu à l’appel : 

 

VENUS ! 

la déesse de la beauté, de l’amour, du plaisir et de la procréation, c’est-à-dire LA FEMME !.

Je vous propose un acte symbolique pour attirer VENUS chez vous. Vous allez dédier un endroit particulier à Vénus où vous placerez une représentation de Vénus et ses divers attributs : un bouquet de fleurs avec surtout des roses, des grenades, de la myrte (il existe des plants de Myrte à vendre sur internet, il y a aussi de la liqueur de Myrte, etc…). A partir de là, vous suivrez les signes qui se rapportent à Vénus, et notamment certains animaux comme le bouc, le lièvre, le bélier, la tourterelle, le cygne et la colombe. Restez également attentif aux ceintures en tissus.


Votre question :

Je suis en difficulté quand je ressens une forme de désintérêt physique de la part de ma femme que ce soit lors d’actes sexuels ou lors de la vie courante. J’ai l’impression de ne pas lui plaire physiquement, de ne pas être suffisamment attirant. Il me semble être touché dans ma valeur d’homme. Ma femme reconnait avoir du mal être détendue lors des relations sexuelles et je me dévalorise de ne pas être en mesure de lui donner l’envie d’aller vers un changement positif.

Parallèlement à cela, je ne sais pas si c’est lié, j’ai recommencé à fumer.

J’espère que ces quelques éléments vous permettront de m’aiguiller pour mieux vivre la situation.

 

Souhaitez-vous mieux vivre la situation ou la changer ?

Je souhaite que la situation change. Cependant elle met en jeu d’autres personnes que moi,  en l’occurrence ma femme que je ne peux changer, Je souhaite donc faire pour ce dont je suis responsable , ce qui me permettrait de mieux vivre la situation tout en lui donnant la chance d’évoluer favorablement.

 

La réponse des mythes :

 

L’Archétype qui a répondu à votre appel est :

 

le GNOME

Le gnome est un élémentaire de la terre. Mineurs, sculpteurs, les gnomes sont de petits êtres ingénieux et créatifs. Ils vivent sous terre où ils sont en contact avec tous les trésors de la terre.

 

Le Gnome vous renvoie  l’image que vous avez de vous, (que vous donnez de vous ?) celle d’un « petit homme », c’est-à-dire d’un homme qui n’est pas assez grand, pas assez « homme ».

 

Je vous ai redemandé ce que vous vouliez exactement parce que votre première demande ne permettait pas un grand changement. Vous restiez passif face à cette situation, vous vouliez seulement la supporter, ce qui est plutôt féminin – l’homme passe à l’action.

 

Pour des raisons qui vous appartiennent vous ne mettez pas en mouvement votre côté masculin. Or, pour la plupart, les femmes recherchent un Homme et c’est sans doute ce manque qui démotive votre femme. Cependant rappelez-vous d’une chose : le Gnome est ingénieux et créatif et il est en contact avec tous les trésors de la terre, ce qui veut dire qu’il a en lui d’immenses trésors, d’immenses possibilités.

 

Donc, tout cela n’est pas dramatique, tout est là, il suffit de le transformer.

Comme je ne voulais pas vous laisser là, j’ai fait appel à un autre Archétype et c’est ATHENA qui a répondu.

 

J’aime beaucoup Athéna, c’est une déesse à la fois guerrière et bienveillante. Elle veille sur les héros et notamment sur les jeunes héros afin qu’ils parviennent à accomplir ce qu’ils ont à accomplir. Elle se transforme en Mentor pour accompagner et guider Télémaque pour qu’il retrouve son père Ulysse. Elle intervient aussi en soufflant des idées, des stratégies.  Vous ne pouviez pas mieux tomber ! Athéna va vous guider soit intérieurement soit en mettant sur votre route des personnes qui vont vous conseiller. Quoi qu’il en soit, Athéna est très déterminée et elle ne vous lâchera pas tant que vous ne serez pas parvenu à votre objectif.

 

En changeant, vous changez votre monde. Vous ne pouvez pas changer votre femme mais votre femme va changer si vous changez vous-même parce qu’un couple est complémentaire. Vous êtes donc responsable de la totalité de votre monde extérieur, votre femme y compris.

 

Il vous reste à faire maintenant le choix de la transformation. Quel que soit le point de départ, il y a toujours une possibilité d’évolution.


Votre question :

J'ai souvent l'impression que mes contributions au quotidien ne sont pas "utiles", ne servent à rien ou pourraient être facilement remplacées. Comment pourrai-je travailler sur moi-même pour ne plus sentir ce sentiment de rejet de moi ou le comprendre ?

 

La réponse des mythes :

la KUNée a répondu à votre appel.

La Kunée est un « objet mythologique auxiliaire » : C’est un casque qui rend invisible celui qui le porte. Appartenant à Hadès, il le prête à Athéna, à Hermès et il permet à Persée de s’approcher de la terrible Méduse.  La Kunée intervient souvent lorsqu’il y a un problème d’invisibilité (on a l’impression de ne pas être vu, que l’on ne sert à rien, que ce que l’on fait ne mène à rien). On représente souvent Athéna portant ce casque. Si on peut la représenter avec ce casque c’est qu’elle n’est pas invisible : ce casque a donc, en quelques sortes, un bouton « ON/OFF ». Il semblerait donc que, pour vous, le bouton soit bloqué sur « ON » (invisibilité). Reste à savoir qu’est-ce qui pourrait débloquer ce bouton.

 

A cette question, l’Archétype qui a répondu est :

Le CYCLOPE

Les Cyclopes sont les fils d’Ouranos et de Gaïa. Extrêmement forts, habiles et intelligents ils fabriqueront divers objets technologiques pour les dieux dont justement la Kuné ! Quoi de mieux quand il y a un problème avec un objet que de se retourner vers son fabricant ! Fabriqués par les Cyclopes, ces objets sont forcément « à leur image ». Les Cyclopes n’avaient qu’un œil au milieu du front, ce qui n’était pas un handicap car cet œil réunissait à la fois les caractéristiques des deux yeux de chair (observation, précision, etc..) et ceux du 3ème œil (intuition, vision des autres dimensions et pouvoir de la volonté psychique). Le Cyclope vous propose d’utiliser cet œil lorsque vous agissez, c’est-à-dire vous laisser porter par votre intuition pour choisir que faire et quand le faire, installer ces mêmes actions dans une vision plus globale, mais surtout leur donner de la force en leur imprimant vraiment votre volonté psychique qu’elles aboutissent.  C’est donc l’utilisation de votre 3ème œil qui vous permettra de faire basculer le bouton ON/OFF dans la position que vous souhaitez (l’invisibilité a aussi ses avantages…). En bref, quand vous faites quelque chose, faites-le vraiment, avec tout votre être (toutes les dimensions de votre être).

Florence Fabrègue

Écrire commentaire

Commentaires : 0